Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bla Bla Blog

Bla Bla Blog

Des avis, des tests, des billets d'humeur, des bons plans.


La Xbox One, ce coup de coeur

Publié par Nicolas sur 26 Mai 2016, 16:17pm

Catégories : #Jeux Vidéo, #Console, #Xbox, #Test, #Technologie

"Hein ? Quoi ? T'as pas pris la PS4 !? Mais t'es fou d'avoir pris la XBouze !"

Voilà ce que je peux lire quand j'écris ou que d'autres écrivent avoir la Xbox One. Une manière singulière de fixer le décor, mais aussi de montrer qu'en 2016, le libre choix n'est toujours pas permis dans le monde parfois très "gamin et macho" du jeu vidéo.

Tout d'abord, je n'ai pas la Xbox One, mais c'est mon fils ainé qui l'a reçue pour Noel dernier. Et il va sans dire que je lui pique dès que possible ;)

Pourquoi pas la Playstation 4 ? Parce que j'avais pesé le pour et le contre des deux machines depuis un moment, et que depuis la première Xbox, les machines de Microsoft ne m'ont jamais déçu. Sur les deux, j'ai surtout regardé les jeux sortis et notamment les jeux exclusifs. Alors, si d'un côté la PS4 nous promettait Uncharted, de l'autre la One me faisait les yeux doux avec Halo et Gears of War. Mon fils était surtout décidé par le fait que ses copains avaient plutôt une Xbox One.

 

Pour faire court, la Xbox One est la troisième console de jeu que Microsoft met sur le marché mondial. Après la Xbox, puis la Xbox 360, voici la Xbox One, sortie fin 2013 chez nous.

Ce qui frappe, et qui a marqué dès les premières images de la Xbox One, c'est qu'elle en impose. Forte de ses trois kilos et quelques grammes, la console se dote d'un design imposant, assez monolithique, notamment face à la PS4 qui semble plus fine, et plus travaillée esthétiquement. Néanmoins, ce physique un peu masculin n'est pas dénué de charme, et le pavé noir brillant est encore plus beau ... dans sa livrée blanche. Cette version est exclusive à certains packs, le premier vendu en lot avec le jeu Sunset Overdrive, le second sorti en octobre avec le jeu Quantum Break, tous deux exclusifs à cette console.

La Xbox One, ce coup de coeur

Le dessin de la manette est une grande réussite. Je pense que c'est là le pad qui tient le mieux en main, du fait de son poids très bien maitrisé, et de ses formes qui se placent parfaitement en main. Par rapport à la manette de la Xbox 360, celle de la One est moins arrondie, et le dos est plat. La face montre deux sticks analogiques qui ne sont pas placés de façon symétrique, et une crois de direction dont la sensibilité a été grandement revue. Le revêtement de la console est doux, mat, et il en ressort une impression de qualité. On trouve à droite les quatre boutons de la marque, à savoir X, Y, B et A, chaque lettre étant d'une couleur propre.

La manette fonctionne avec deux piles, et je vous conseille de vous munir de piles rechargeables, car la manette consomme beaucoup je trouve. C'est d'autant plus vrai qu'elle vibre, et que même les gâchettes situées sur le dessus vibrent elles aussi. Un vrai plus dans certains jeux, mais qui demande davantage d'énergie.

Il existe deux modèles de la console Xbox One: l'un est équipé d'un disque dur interne (non amovible) de 500 Go, l'autre d'un disque dur de 1 To (soit 1000 Go).
Ces tailles peuvent sembler élevées, mais il faut savoir que tous les jeux demandent à être installés sur le disque dur, et chacun demandera de 20 à 50 Go de place, voire plus.
La génération actuelle de consoles étant tournées encore plus vers les services en ligne, les jeux reçoivent de fréquentes mises à jour, et on peut aussi ajouter des contenus, gratuits ou non. Toutes ces ressources demanderont donc de la mémoire supplémentaire sur le disque dur. Et celui-ci se remplit donc assez vite.

Pour un joueur raisonnable, un disque de 500 Go suffira, mais les consommateurs de données verront cette version vite remplie, et il leur faudra alors opter pour la taille supérieure.
Néanmoins, la Xbox One a le gros avantage de pouvoir être assortie d'un disque dur externe: celui-ci, du moment qu'il est de type USB3, sera reconnu et formaté pour la Xbox One. Les contenus pourront alors être installés sur ce stockage externe, contrairement à la PS4 qui oblige de changer le disque interne.

Il existe ensuite des modèles qui vont différer de manière esthétique, des versions spéciales au design particulier. Hormis la version blanche que je trouve superbe, il existe aussi la série Halo, au design futuriste, qui se démarque aussi par des sons d'allumage différents. Une autre, très jolie, est la version Forza, livrée avec le très beau jeu de course: elle est d'un bleu profond, avec les deux bandes foncées typique des voitures de sport. A l'allumage, la console fait un bruit de moteur ! On trouvait aussi au début la version Call of Duty.

Il existe en réalité une troisième version un peu différente, dite Elite. Cette Xbox One Elite dispose d'un disque dur de 1 To, mais avec une mémoire flash ajoutée qui permet de gagner environ 20 % de vitesse de lecture. Mais surtout, cette console est fournie avec la manette Elite qui vaut à elle seule 150 € ! Cette manette est particulière car elle dispose de boutons interchangeables, selon le stick souhaité en fonction du jeu, et à l'arrière des petites palettes permettent une meilleure prise en main.

Au début, la Xbox One était vendue en pack avec la caméra Kinect. Mais celle-ci n'a pas rencontré le succès escompté, et la marque a décidé de la supprimer de ses packs. Peu de jeux l'utilisent, et cela a permis de baisser le prix de 500 à 400 €.

Une petite parenthèse pour dire que des rumeurs se font pressantes en ce moment, à l'approche en juin du salon E3 de jeux vidéo. Ces rumeurs voudraient qu'une nouvelle version de la Xbox One sortirait, mais là, les supputations sont très nombreuses et variées, difficile d'y voir le vrai du faux. Ceci a pour effet d'être accompagné de nombreuses promotions.

Eh oui, parlons de la facture !
Je parlerai là des tarifs officiels, ceux qu'on trouve sur le site de Microsoft, sur des sites marchands divers et les boutiques spécialisées.

La version 500 Go de base, sans jeu, avec une manette se trouve à 299 € (prix officiel).
La version 1 To, sans jeu, voit son prix commencer à 349 €.

Mais dans les deux cas, on trouve très facilement des prix intéressants. Par exemple, pour vérifier ce prix, je suis allé sur internet où j'ai pu voir qu'à 299 €, on trouvait maintenant la console blanche 500 Go avec le jeu Quantum Break, soit une remise de 100 € sur le prix initial.

La Xbox One Elite se trouve à 499 €, mais là aussi on peut souvent la trouver en promotion, de manière moins agressive que les autres packs.

Pourquoi ces promotions ? Essentiellement parce que la PS4 s'est beaucoup mieux vendue, et que Microsoft souhaite combler le retard accumulé. Et cela semble enfin porter ses fruits, petit à petit, entre communications bien choisies et promotions agressives.

Je vous conseille d'aller sur le site Dealabs, qui recense les bonnes affaires en ligne et en magasin. La rubrique jeux vidéo regorge chaque jour de ces promotions.

La Xbox One, ce coup de coeur

Les fonctionnalités 

L'interface de la Xbox One a été révisé entièrement il y a quelques mois. Après avoir adopté une version allégée de windows 8, la console fonctionne maintenant avec un système dérivé de Windows 10, très proche de celui des PC. Cela permet aux développeurs de pouvoir adapter plus facilement un jeu Xbox en version PC et inversement. De plus, ça donne au style visuel un aspect connu des utilisateurs du système d'exploitation pour PC.

L'allumage peut être ont lorsque la console est totalement éteinte. Il faut une grosse minute pour que tout soit opérationnel, un effort serait à porter de ce côté.

 

On arrive tout d'abord sur l'écran principal, celui des applications. Pas uniquement les jeux, mais je dis bien applications car la console est présentée comme une plateforme multimédia. Là, le menu "mes jeux et applications" nous permet d'accéder aux jeux et aux logiciels installés ou disponibles.
Sous les onglets qui apparaissent en haut de l'écran, on voit les 5 contenus auxquels on a accédé dernièrement, afin d'y retourner plus vite. Chacun est représenté par son icône. A la droite de chacune, des options sont affichées. Par exemple, pour un jeu, on pourra savoir qui de nos amis y est connecté, quels contenus médias sont disponibles (un ami a publié une photo par exemple) et des informations transmises par le studio de développement ou l'éditeur (une opération spéciale sur un jeu en ligne par exemple, du type "weekend gratuit").
Pour d'autres applications, on aura des informations sur les contenus. Par exemple, pour Youtube, des propositions sont affichées en fonction de nos habitudes de visionnage.

 

Avec la manette, on amène la surveillance sur l'icône ou la fonction désirée, et on appuie sur le bouton A de la manette pour accéder au jeu ou à l'application. Mais on peut aussi accéder au hub, c'est une plateforme qui permet d'afficher des contenus plus précis, plus denses. Pour un jeu, on saura quels contenus peuvent être ajoutés, gratuitement ou non, les informations du studio, les contenus publiés par d'autres. C'est comme ce qui était affiché sur le menu de départ, mais de façon bien plus complète.
On peut aussi désinstaller une application ou la transférer si on a un autre support de stockage comme un disque dur externe.

 


Les autres onglets correspondent à la musique et à la vidéo. Là, on peut se rendre sur le marché Xbox afin d'acheter des contenus multimédias, louer des films, visionner une série, écouter des albums. Cela fonctionne très bien, notamment la location de films: on choisit le film, la qualité (simple ou haute définition) et le film se télécharge. On peut très vite le visionner si on a une connexion correcte. Les tarifs sont les mêmes que sur les services de VOD, à savoir 3-4 € en moyenne par film. Même chose pour la musique dont les prix côtoient ceux des services connus comme le PlayStore ou Apple store.

 

La Xbox One dispose maintenant d'une fonction de capture, partage et montage. Pour cela, rien de bien méchant. LA fonction a été bien améliorée depuis la sortie de la console. En plein jeu, si une image vous plait, i suffit d'appuyer deux fois sur le logo Xbox de la manette. Là, un menu s'ouvre, et on peut soit enregistrer ce qui était à l'écran au moment de l'appui, qu'il s'agisse d'une photo ou d'une vidéo des dernières secondes de jeu (la durée peut se régler).
Une fois confirmée, la capture se met sur le disque dur de la console et devient accessible via le menu Jeux et DVR. A cet endroit, on trouvera toutes les captures qu'on a faites, et celles que font automatiquement certains jeux. Par exemple le jeu de combat Naruto 4 enregistre les combats, de même pour Black Ops 3 qui sauvegarde des actions qu'il juge intéressantes.
Il suffit ensuite d'aller dans l'application Jeux et DVR pour modifier ou partager la capture. On peut l'envoyer vers Twitter, vers la sauvegarde en ligne OneDrive (et on peut dès lors voir la capture sur d'autres supports) ou encore la mettre en fond d'écran sur la console.
C'est une option très sympathique, qu'on utilise parions pour mettre en ligne de belles images ou des vidéos amusantes.

 

Parmi les applications, on trouve le navigateur Edge de Microsoft. Il est très pratique pour aller sur internet et ne souffre pas de limitations. L'idéal est bien sûr d'avoir un clavier relié à la console.

 

Un des onglets concerne le Marché de Microsoft. Il s'agit du magasin en ligne qui va permettre de se procurer les contenus pour la console. Il s'agit en priorité des jeux, mais aussi des applications comme Switch (pour diffuser ses parties de jeu), des applications de télévision (Orange etc...). Le choix est très vaste et varié.
Certains contenus sont gratuits, d'autres payants. On peut aller régler avec sa carte bancaire, son compte Paypal ou encore le portemonnaie virtuel qu'on alimente avec des cartes à code achetées en magasin.

 

Depuis une récente mise à jour, la Xbox One autorise le streaming vers Windows 10: on lance un jeu sur la console, et l'image peut être envoyée vers l'écran d'un PC disposant de Windows 10. C'est intéressant quand on souhaite jouer et que le téléviseur n'est pas disponible.

 

Les jeux, on est là pour ça non ? 

Oui et non. La Xbox One est une console de jeu, c'est évident, mais elle est aussi une plateforme multimédia. Il suffit de voir la profusion d'applications qui permettent d'accéder à des contenus médias. Sur la Xbox One de mon fils, on a installé un lecteur Bluray, une application appelée Upload studio qui permet de modifier les vidéos capturées dans les jeux.

Mais les jeux, ah les jeux. C'est le coeur d'une console. Quand on choisit une console, c'est à mon sens le point principal à prendre en compte. Il y a aussi les services en ligne. En comparant les consoles sur ces points, on peut se décider quant à laquelle choisir.

La Xbox One dispose d'un nombre conséquent de jeux disponibles. Les éditeurs proposent les titres sur PS4 et Xbox One la plupart du temps, sauf quelques accords d'exclusivité. Mais ces accords sont souvent temporaires maintenant. Par exemple, l'excellent Rise of the Tomb Raider est sorti depuis fin 2015 sur Xbox One et verra le jour sur PS4 fin 2016 seulement. Mais si la console de Sony a ses jeux exclusifs, la Xbox One dispose aussi de ses propres franchises: en tête, on trouve la sage de jeux de tir Gears of War qui raconte la guerre entre les humains et une race extraterrestre belliqueuse. Les 3 opus sortis sur Xbox 360 faisaient preuve d'une grande maitrise, aussi bien technique que dans la narration. Car loin d'être un jeu bourrin, GoW était un jeu nerveux, furieux mais très bien maitrisé, jamais ennuyeux. Un quatrième jeu, un spinoff, est sorti mais avait déjà beaucoup de monde car plus linéaire.

Ma saga préférée sur Xbox a toujours été Halo: un jeu de tir à la première personne, un FPS comme Doom pour les anciens, ou comme Call of Duty pour les ados. Mais Halo se démarque par un univers futuriste très dense, riche et une véritable narration. Son jeu multijoueur est de très grande qualité, ce depuis le 2 sorti il y a presque 15 ans maintenant. Le 5 sorti sur Xbox One est magnifique, c'est le jeu auquel je joue le plus sur cette console encore aujourd'hui. 
Parmi d'autres exclusivités, je citerai le jeu de course automobile Forza 6, qui est splendide. Il existe d'ailleurs une console spéciale livrée avec ce jeu.
Récemment est sorti un jeu d'action, Quantum Break, qui mélange le jeu et la série avec de vrais acteurs. Une belle réussite parait il, mais je n'ai pu y jouer que quelques minutes en magasin, et ça m'avait bien plu.

Pour voir davantage, il suffit de se rendre sur le portail officiel de la Xbox One: http://www.xbox.com/fr-FR/xbox-one?xr=shellnav#gaming


La Xbox One propose donc de très belles expériences de jeu. J'ai hâte de pouvoir mettre la main sur Metal Gear Solid 5 dont j'avais pu faire la version d'introduction, Ground Zeroes, sur 360. Mais la version Xbox 360 de ce Metal Gear 5 est décevante techniquement, car conçue pour des machines plus puissantes. Je n'ai pas encore commencé des jeux qui sont déjà sur le disque dur, comme le délirant jeu d'action Sunset Overdrive .... où une boisson énergisante a transformé la population en monstres !
C'est donc un choix à faire quant aux jeux, là où la PS4 propose deux séries phare que sont Uncharted avec le 4 qui vient de sortir, et probablement une suite à l'incroyable Last of Us. Ensuite, il y a d'autres exclusivités PS4, mais celles de la One m'ont davantage plu, et la console elle-même m'attire plus.

La parenthèse service en ligne 

Je parlais juste avant de jeux qui nous attendaient sur le disque dur, sagement. Ca n'est pas qu'on achète de façon déraisonnée, loin de là. C'est que la marque américaine se montre généreuse avec ses abonnés: quand vous voulez accéder au jeu en ligne notamment, il faut payer un abonnement. La console est d'ailleurs livrée avec un abonnement de deux semaines offert, et beaucoup de jeux proposent la même promotion. Le prix mensuel est de 6,99€, environ 60 € pour une année pleine. Mais on trouve souvent des prix réduits sur internet, et plusieurs jeux proposent dans leur boitier une offre d'essai de deux jours voire deux semaines.

 

Lorsque vous avez souscrit une offre payante, vous devenez dès lors un membre Gold. Et les membres Gold, en plus de pouvoir jouer en ligne, ont des avantages. Par exemple, certaines promotions leur sont réservées. Mais surtout, Microsoft propose les Games with Gold: chaque quinzaine, un jeu complet est offert, un sur Xbox 360 et un sur Xbox One. Et il faut reconnaitre que les jeux sont souvent intéressants. On a ainsi eu Assassin's Creed 4 Black Flag, Sunset Overdrive, Walking Dead ou encore Crimes and Puinishments: Sherlock Holmes. Le tout sans débourser un centime de plus que l'abonnement. Il suffit de valider le jeu et celui-ci se télécharge sur le disque dur de la console. La seule contrainte est que ces jeux ne sont accessibles que tant que vous restez abonnés. Mais une fois validé, un jeu reste disponible: si on suspend notre abonnement maintenant, et qu'on le réactive dans plusieurs mois, les jeux seraient à nouveau accessibles. De même, si on désinstalle un jeu par manque de place sur le disque dur, il reste disponible sir on veut le réinstaller plus tard.
C'est un bonus non négligeable, car il permet d'avoir pour une somme modique de 5 € par mois environ deux jeux. En plus l'offre est double, car on a aussi des jeux Xbox 360.
Et c'est encore plus intéressant quand on sait que la Xbox One est capable de faire fonctionner à ce jour plus de 150 jeux Xbox 360. Ainsi, les Gears of War qui avaient été offerts sur 360 nous apparaissent comme accessibles sur la Xbox One, sans payer car on les avait validés auparavant. 

La Xbox One est rétrocompatible avec lex jeux Xbox 360 ! Si on insère le disque d'un jeu Xbox 360 compatible dans la Xbox One, celle-ci le reconnait et va alors télécharger gratuitement la version compatible Xbox One. Par de rehaussé des graphismes, tout est identique à la version 360. Mais c'est un excellent moyen de retrouver des jeux qu'on a appréciés, ou d'en découvrir alors qu'on n'avait pas de 360.

Un petit bilan ? 

Si on a choisi la Xbox One, c'est parce que mon fis souhaitait jouer avec ses copains qui ont plutôt pris cette console. C'est aussi que j'ai toujours eu une affection particulière pour cette gamme de consoles.

Devant le succès écrasant de la PS4, je craignais le manque de jeux sur la One. Pourtant, la marque ne délaisse pas sa machine, bien au contraire, et appuie des projets comme l'ambitieux Quantum Break, et met en tant de belles exclusivités. 
Son côté multimédia est très pratique, car en une seule machine, on a la possibilité de jouer, d'aller sur internet, de regarder des vidéos sur Youtube, d'en louer ou de regarder un bluray.

Mon but aussi dans cet avis était de montrer que la Playstation 4 n'est pas le seul choix possible. Certes la Xbox One est un peu moins puissante techniquement, mais la différence ne se verra que très peu: des studios ont déjà montré qu'avec un peu d'astuce et de travail, ils pouvaient faire des jeux aussi beaux que sur PS4. En plus, la tendance est souvent à faire un jeu aligné sur la moins puissante des deux. On verra une différence peut être dans quelques années, mais pas sûr s'il se confirme que Sony sorte bientôt une version mise à jour de sa console.


Je regrette un peu la densité des menus, on a tendance à s'y perdre au début et à chercher un peu partout. Mais la refonte du système a été bien pensée. Un appui long sur le bouton de la manette permet d'éteindre la console en mode sommeil où celle-ci est capable de mettre à jour ses contenus, système comme jeux, et de se rallumer en un instant. Pour un arrêt total, qui ne consomme alors plus d'énergie, il faut alors rentrer dans des menus, ça n'est pas bien pensé.

Très bien finie techniquement, avec une manette exemplaire, la Xbox One apparait à nos yeux comme une machine très intéressante. Elle a été très mal présentée au début, ce qui explique l'échec du lancement, écrasée par la PS4 qui profite d'un nom connu et réputé. Néanmoins, le changement de stratégie, et les efforts de Microsoft ont su montrer aux joueurs que cette console est un excellent choix pour un joueur actuel.

 

Commenter cet article

Roberta 10/06/2016 11:13

La Xbox One Elite est vraiment magnifique, c’est dommage qu’elle coûte aussi cher. 499 €, ce n’est pas donné à tout le monde.

Nicolas 11/06/2016 12:51

Je dois actualiser cet article: tous les prix ont baissé car Microsoft va surement annoncer de nouvelles versions de la Xbox One. Les consoles actuelles ont donc vu leur prix baisser, à partir de 299 €

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents