Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bla Bla Blog

Bla Bla Blog

Des avis, des tests, des billets d'humeur, des bons plans.


Batman V Superman: des héros, des hommes

Publié par Nicolas sur 11 Avril 2016, 14:40pm

Catégories : #Test, #Ciné Vidéo, #Cinéma, #Batman, #Superman, #DC Comics, #SuperHéros

C'est toujours difficile de commencer à écrire, et c'est d'autant plus vrai avec cet avis sur le dernier film que j'ai vu au cinéma, Batman V Superman.

J'ai aimé lire par le passé des comics de superhéros, tout comme j'aime depuis des années trouver sur les écrans des films et des séries de ces héros en tenues colorées. C'était des Flash et autres Lois & Clark autrefois, puis plus récemment des séries comme Arrow et The Flash. En vidéo, j'ai comme beaucoup de monde vu de nombreux Marvel, mais bien souvent je suis resté sur ma faim, même avec mes personnages préférés. Je n'ai pourtant jamais trop compris pourquoi, jusqu'à ce que je vois les films mettant en scène des héros de DC, et c'est devenu encore plus clair après avoir vu Batman V Superman.

== L'histoire ==

Les premiers instants du film donnent le ton sur ce qui suivra, et ne prennent pas de détour pour expliquer les motivations de Batman. Le film fait suite à Man of Steel qui mettait en scène le combat entre Superman et des Kryptoniens belliqueux. Mais ces affrontements furieux ont eu des conséquences tragiques qui commenceront à nourrir l'animosité de Batman envers l'homme de Krypton.

De son côté, Clark Kent, alias de Superman sur Terre, voit en le justicier de Gotham une sorte de tribunal extrême, qui délivre à la fois le jugement et en applique la sentence. Il ne peut tolérer une telle justice qui ne correspond pas à sa vision de l'humanité.

Troisième larron de l'histoire, Lex Luthor, interprété par un jeu Jesse Heisenberg totalement déjanté et qui colle à merveille à ce rôle. Ce génie voit lui aussi en Superman une menace qui pèse sur la Terre, le comparant à un Dieu adulé de tous qui est capable par ses pouvoirs d'asservir ou de détruire notre monde, lui qui n'est après tout qu'un extraterrestre.

Batman V Superman: des héros, des hommes

== Furieux ==

 

S'il est un adjectif qui sied bien à ce film, c'est furieux. Dès le début, Batman VS Superman résume la pensée de Bruce Wayne / Batman en quelques minutes, et explique par la même occasion les motivations de ce dernier. On assiste comme lui, impuissant, à la destruction de Metropolis, et on se surprend à comprendre les doutes qui s'installent en Wayne. Dans les films, on voit en effet les personnages se battre en pleine ville, et tout continue ensuite comme si de rien n'était, comme si c'était habituel et que le lendemain on allait tout reconstruire. Là, on est dans la peau des citoyens, on voit l'impact du combat de Superman contre le Général Zod. Et comme Bruce Wayne, puis le peuple américain, on en vient à se demander si Superman peut se permettre ce genre de choses.

 

Furieux aussi dans les affrontements qui ont lieu. Beaucoup ont été déçus en voyant le film, car ils espéraient voir deux heures de combat entre les deux superhéros. Si c'est votre souhait, oubliez ce film. Car ce Batman V Superman est bien plus profond que ça. Mais les combats qui se font sont d'une puissance rare, d'une grande violence. Chaque héros en prend plein la figure. Bien sur, au coeur de ce film, il y a bien un affrontement entre le justicier de la nuit et le fils de Krypton. Et on n'est pas déçu par ce combat, qui joue sur le caractère de chacun: l'ingéniosité de Batman contre les pouvoirs de Superman. Et l'issue n'est pas décevante comme j'ai pu aussi le lire, après coup. Au contraire, quand on connait un temps soit peu l'histoire de Bruce Wayne, tout se tient.

 

Batman V Superman: des héros, des hommes

== Superbe ==

 

Zack Snyder est un habitué des images bien léchées, des styles visuels caractéristiques. Je pense à 300 par exemple, si particulier visuellement. Là, les deux personnages centraux ont chacun leur signature visuelle, les deux finissant petit à petit par se confondre avec la noirceur de leurs desseins. Claire avec Superman, l'image devient sombre, sale presque quand il s'agit de Batman. Celui-ci agit d'ailleurs principalement la nuit, et cela permet de profiter d'effets de toute beauté: explosion, fumées, lumières, c'est un véritable spectacle lumineux qui se est en place.

 

Le style graphique est lui aussi bien trouvé. Si la tenue de Superman avait déjà changé dans Man of Steel, elle m'a semblé plus sombre ici, s'éloignant du style trop bande dessinée des anciens films. Mais le reste est inchangé, la cape d'ailleurs a une place importante car elle ajoute au côté impressionnant du personnage, quand il descend du ciel. Cette image vient appuyer l'idée selon laquelle Superman serait comme un dieu, et qu'il pourrait se sentir comme tel. C'est là une question que soulève le film, sans pour autant verser dans la philosophie bien entendu.

 

Batman, lui, a encore bien changé depuis the Dark Knight avec Christian Bale. Si je craignais un peu ce nouveau style, j'avoue avoir été vite rassuré. Si le personnage parait plus massif, il est aussi plus musclé que dans la trilogie de Nolan, et sa tenue est davantage une énorme protection contre les balles, à la hauteur des menaces auxquelles Batman doit faire face. On le verra d'ailleurs dans une armure renforcée, à la hauteur de la puissance du Kryptonien. Cela pourrait paraitre étonnant, mais quand on voit à quel point Batman dérouille déjà dans cette tenue, on se dit qu'avec sa tenue ordinaire, il n'aurait pas tenu trois secondes.

 

 

== Les acteurs ==

 

Des pétitions avaient vu le jour, lancées par les fans quand les premières images ont montré que Batman allait être incarné par Ben Affleck. Néanmoins, si je n'avais en tête que son rôle (affreusement nul) dans Daredevil, je reconnais avoir été convaincu par sa prestation. Ici, il convient très bien à ce Bruce Wayne qui a la quarantaine et qui se demande si on combat en vaut encore le sacrifice. Toujours considéré comme un ennemi de la justice, obligé de sacrifier sa vie privée, Wayne garde en tête le traumatisme à l'origine de sa transformation en Batman, ici remarquablement rappelé au début du film dans une version "étrange", encore digne du travail de Snyder.

 

De son côté, Henri Calvill montre qu'il porte à merveille la cape rouge du héros de Metropolis, et on le voit changer au fur et à mesure des épreuves qui l'attendent. On assiste à ses doutes quant à l'humanité, quant à sa propre place sur Terre, mais aussi on le verra grisé par le pouvoir que lui donne les autres, cette place si particulière que lui confèrent ses actes et ses pouvoirs.

 

C'est surtout cette confrontation entre la situation des héros que le film  Batman V Superman met en lumière. Le combat n'est pas qu'entre eux mais à l'intérieur de chacun.

 

Jesse Eisenberg joue un Lex Luthor jeune, mais qui montre déjà que la folie le gagne. Son génie inventif est en effet corrompu par son besoin de diriger, et cela le poussera à imposer la vision qu'il a de Superman. C'est ainsi qu'on le verra faire progresser ses idées à différents échelons de l'état, jusqu'à utiliser des moyens extrêmes afin de parvenir à ses fins. C'est d'ailleurs cette folie qui amènera la scène final du film.

 

On retrouve autres acteurs, connus pour beaucoup, dont Michael Ironside qui joue le rôle d'Alfred, le valet - assistant de Wayne/Batman, avec un ton encore plus désabusé face aux agissements de son patron.

 

Emy Adams, déjà présente dans Man of Steel, joue une Lois Lane enfin moins nunuche qu'avant, qui n'hésite pas à aller au devant du danger, et ce dès le début du film.

 

 

== Des références ==

 

Je vais rassurer beaucoup de monde: si j'ai lu autrefois des comics, c'était avant tout des Marvel, bien plus intéressants en BD qu'en films d'ailleurs, et dont l'univers de Batman et de Superman n'est pas du tout quelque chose que je maitrise. Je suis donc allé voir ce film parce que j'aime les personnages de DC (notamment à travers les autres films et les séries récentes) et que la bande annonce m'avait attiré. Donc si vous ne connaissez pas les comics, le film est tout à fait accessible. Néanmoins, il restera des éléments qui pourront amener un grand étonnement car on ne les comprend pas bien. Ainsi, on voit à un moment Batman dans un futur proche, face à des mercenaires, et on pense avoir affaire à une vision du futur "si les méchants gagnaient." Pourtant, la scène prend une tournure très étrange à un moment, et sur le coup on ne peut comprendre.

 

En fait, cette scène est comme quelques unes de ce film, une mise en place d'éléments qui feront l'objet de futurs films. Car comme le suggère le sous-titre, "l'aube de la Justice", il s'agira plus tard de découvrir la Ligue de la Justice, d'ailleurs il y est fait référence petit à petit.

 

D'ailleurs, un personnage apparait dans ce film, et si on se doute petit à petit de son rôle dans l'histoire, elle ne mange pas toute la place. Oui "elle", car (la ravissante) Gal Godot incarne ici Diana Prince, qu'on connait mieux sous le nom de Wonder Woman. La guerrière amazone fera d'ailleurs l'objet d'un film à son nom afin de mieux placer son histoire dans la Ligue de Justice.

 

D'autres êtres dotés de pouvoirs sont aussi évoqués ici, je vous laisse les découvrir, en sachant que certains seront aussi au centre de films à venir. DC a  de la suite dans les idées !

 

Batman V Superman: des héros, des hommesBatman V Superman: des héros, des hommesBatman V Superman: des héros, des hommes
Batman V Superman: des héros, des hommes

== Au final ==

 

Bon, je vous le dis tout de suite, celui qui gagne est ... celui avec une cape. Non, je ne saurais trop vous dévoiler le film, même si c'est difficile d'en parler sans trop en dire.

 

Mais je suis ressorti de ces 2h30 de projection avec un avis très positif, bien plus enjoué que la majorité des Marvel que j'ai pu voir, pour ne pas dire tous. Ce  Batman V Superman est un film sombre, qui peut paraitre très défaitiste par bien des aspects, mais il m'aurait semblé étonnant de dépeindre autrement un affrontement aussi attendu et aussi symbolique entre deux justiciers aussi différents dans leur mentalité, dans leur univers.

 

De rares passages m'ont semblé un peu longuet parfois, mais pas ennuyeux, juste qu'ils cassent un peu le rythme soutenu qu'on impose depuis le générique.

 

Néanmoins,  Batman V Superman est un film qui raconte à merveille comment deux êtres qui disent tous deux vouloir défendre la justice se retrouve par la force des choses, par leur conception de cette justice, à s'affronter à mort. Ne vous fiez pas aux critiques de gens blasés, d'autres qui espéraient voir encore un film aseptisé de superhéros en collants fluos. Si vous êtes amateurs de films d'action pas idiots, ce films où des héros sont aussi des êtres pensants, n'hésitez pas à aller voir  Batman V Superman pour vous faire votre propre avis. Je l'ai fait, je n'ai pas regretté, bien au contraire.

 

(avis publié à l'origine sur Ciao)

Commenter cet article

codes promo sports et loisirs 25/01/2017 11:22

Bonjour,

Bonne année à toutes et à tous !
Batman vs Superman, je trouve que ce film n'est pas vraiment convaincant ! A mon avis, l'idée que porte le film n'est pas vraiment intéressant, mieux vaut régarder Batman et Robin...

A bientôt !

Roberta 10/06/2016 11:13

Franchement, j’ai été plutôt déçue, il me manquait un truc.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents