Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bla Bla Blog

Bla Bla Blog

Des avis, des tests, des billets d'humeur, des bons plans.


Les Dossiers Dresden Tome 5

Publié par Nicolas sur 15 Septembre 2015, 11:03am

Catégories : #Livres, #BitLit

Les Dossiers Dresden Tome 5

Voilà, deux semaines au soleil, deux semaines de plage, et donc … deux semaines de lecture ;) C'est bien là le seul moment de l'année où je prends le temps de lire pour le plaisir. Un vrai livre, pas une revue vite lue, pas un livre pour le boulot, mais un livre pour me détendre. Enfin me détendre, avec Harry Dresden, c'est vite dit !

C’est le quatrième roman de la série des dossiers Dresden que je lis. J’ai en effet raté le quatrième. Ces romans sont édités aux éditions Milady et Bragelonne, la seule différence étant que les Milady sont en format poche, au prix de 6-7 € environ, les autres aux alentours de 10 €. La qualité du livre reste dans la banalité du livre de poche, autant dire qu’il supportera les tortures qu’on inflige à tout livre de ce genre : balade dans le sac, promenade sur la plage, oubli sur un banc … Le mien a pris un coup dans l’aile du fait des aller-retour à la plage, j’ai passé un bon moment à souffler entre les pages pour en enlever le sable ;)

Cette série est écrite par Jim Butcher, petit auteur sans grand fait d’arme dans le domaine de l’écriture apparemment. La série aura connu une adaptation à la télévision en 2007, malheureusement sans suite. Bien dommage car j’avais beaucoup aimé, c’est d’ailleurs celle-ci qui m’a ensuite amené vers les romans.
Le tome 5 est paru en 2003 en anglais, puis en 2008 en français, réédité en 2010 chez Milady.

Attention toutefois, si je parle de tome, il ne s'agit pas pour autant d'une série au sens propre comme l'est la saga Harry Potter par exemple. Ici, si vous n'en lisez qu'un, vous ne serez pas perdu, peut-être certains détails vous échapperont, mais rien qui nuirait à la compréhension. J'ai d'ailleurs pu lire ce cinquième en ayant raté le 4. Mais les lire tous permet de découvrir à chaque fois un petit détail en plus quant aux personnages, notamment le héros dont le passé est bien sombre.

Harry Dresden est un magicien. Pas dans le style Houdini, dont il porte pourtant le prénom en hommage, ni comme son propre père qui n’était qu’un petit prestidigitateur sans grand talent, mais un vrai, un mage. Non pas un sorcier, ça a trop une connotation négative, plutôt un magicien donc. Il est d’ailleurs le seul dans l’annuaire de Chicago à œuvrer dans cette catégorie. Harry Dresden a choisi de mettre ses talents au service des autres, pour les aider dans leurs recherches, pour résoudre leurs problèmes. Cela va du trousseau de clé perdu à la manifestation démoniaque. Car oui, Harry est très diversifié, et il est doué surtout ! C’est d’ailleurs ses talents qui lui ont valu d’être repéré par la police, plus exactement par le Bureau des Enquêtes Spéciales qui travaille sur les dossiers un peu « particuliers ». Comme il dit, ça permet de payer les factures.
Mais Harry a un autre talent : celui de s’attirer tous les ennuis possibles, et de préférence ceux où il risque de mourir dans d’atroces souffrances. Et dans ce cinquième tome, il va être servi côté douleur …

Suaire froid est donc le cinquième tome des Dossiers Dresden (ça n'est pas à suivre, je le rappelle). Dans cette histoire, Harry cumule les problèmes : l’église lui confie la lourde mission de trouver qui a volé le suaire de Turin, rien que ça ! Évidemment, tout serait simple si d’autres ne le cherchaient, et ces autres ne sont que de terribles démons millénaires, des Déchus. De son côté, son amie de la police, la jolie Murphy, lui demande conseil afin d’enquêter sur un mystérieux cadavre sans tête qui semble être mort de multiples maladies en même temps, dont la peste ! Rien que ça ! Ajoutez à cela qu’un grand chef vampire le provoque dans un duel mortel, et la boucle est bouclée ! … Ah non, ça aurait été trop facile. Enfin pour Harry, bien sûr. Pour couronner le tout, son ex est de retour en ville, et elle lutte maintenant contre sa nature de vampire, puisque dans un tome précédent elle avait été contaminée par un de ces affreux suceurs de sang.

Vous l’aurez compris, les Dossiers Dresden Suaire Froid se place encore dans le domaine de la fantasy, car les histoires sont faites de créatures maléfiques, de sorciers, de sorts et de garous. Saupoudrez le tout d’un peu d’enquête policière et vous aurez le genre de texte. Personnellement j’aime beaucoup ce mélange, et en cherchant le tome 4 ce matin, j’ai appris qu’il existait d’autres histoires du même genre, dont celles d’un détective exorciste, ou encore d’une agent spéciale du MI5. A voir …

Bref, ce tome 5 des aventures d’Harry Dresden m’a encore une fois bien plu. On reste dans une qualité d’écriture correcte, mais qui a le don de nous mettre dans la situation. On ne perd pas de temps dans de longues descriptions sans intérêt, qui m’ennuient (coucou Stephen King), sans pour autant céder à la facilité avec juste un enchevêtrement de scènes d’action. Car avant tout, Harry est un enquêteur, particulier il est vrai, mais il enquête avant tout. Comme chaque fois, je me suis plongé dans l’histoire, qui oscille toujours entre la magie et la recherche d’indices, et je me suis encore perdu dans la multitude d’éléments. Je me demandais parfois où ça allait, des éléments refaisaient surface, se noyant parfois dans le foisonnement de personnages et d’intrigues. C’est là une des difficultés de ce livre, c’est que beaucoup de choses se mêlent, peut-être trop pour qui commencerait par celui-ci. D’ailleurs, on peut très bien le lire sans connaitre les précédents, mais certaines choses pourraient nous échapper.

Néanmoins, je m’y suis tenu, avec plaisir comme toujours, peut-être même plus encore car les genres se mêlaient encore plus. Le policier et le fantastique, mais aussi des éléments plus sentimentaux rendant Harry encore plus « humain », des réflexions plus profondes sur ce qu’est la foi aussi. Bon, on est loin de l’essai théologique, bien sûr. Pourtant, lire Dresden demande une sacrée dose de concentration tant il y a à comprendre. Ici se mêlent les démons et les anges notamment. Et les amours d'Harry n'envahissent pas l'histoire, ce qui est une particularité de ces livres, car souvent les amourettes voire le sexe gangrènent les romans de fantasy moderne.

J’en fais surement trop pour un livre qui n’est finalement qu’un roman de fantasy moderne, mais j’ai réellement été happé par l’histoire. Elle m’a paru plus profonde que les précédentes car elle jouait sur de nombreux plans, et j’ai avalé les 500 pages en quelques séances de plage, au soleil, entre deux parties de raquettes. Je conseillerais donc à ceux et celles qui apprécient le genre ou souhaiteraient découvrir un genre mélangeant mythes et modernité, autrement que par les histoires gentillettes de vampires amoureux ;) (dont les rayons de libraires regorgent d’ailleurs).

En cherchant la suite, j’ai été attristé de découvrir que ce tome 5 est le dernier traduit en français, faute de succès commercial. L’éditeur espérait pouvoir trouver un accord pour sortir la suite en numérique, mais rien de neuf à ce jour. Je serais bien tenté de me mettre à la VO pour connaitre la suite, d’autant qu’une quinzaine de tomes sont disponibles en tout.

Les Dossiers Dresden Tome 5

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents