Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bla Bla Blog

Bla Bla Blog

Des avis, des tests, des billets d'humeur, des bons plans.


Mark of the Ninja XBLA [TEST]

Publié par UnkleDark sur 22 Septembre 2013, 08:31am

Catégories : #Jeux Vidéos

Mark of the Ninja XBLA [TEST]

Un jeu de ninja, encore un !? Pas tout à fait, car si l'univers est plutôt connu dans le monde du jeu vidéo, cela faisait longtemps, depuis Tenchu pour dire vrai, qu'on n'avait pas retrouvé l'essence même du ninjitsu. Ce n'est en effet pas un jeu d'action dont il est question ici, mais d'un jeu d'infiltration. Kiei nous avait servi précédemment un jeu d'action furieux avec Shank, et on assiste ici à un changement complet de direction.

On incarne ici un jeune ninja qui se voit désigné par son clan et son maitre pour recevoir un cadeau: un tatouage particulier qui lui confère des dons. La mission qui lui est donnée est de venger son clan, assailli par un groupe militaire inconnu. Dès le début, le contexte est placé: les ennemis sont armés jusqu'aux dents, armés et aux aguets. Il est donc impossible de les prendre de face. Il faut donc agir différemment, ce qui pourra en déstabiliser plus d'un, habitués aux charges héroïques et aux barres d'énergie qui se rechargent.

Ici, il faut donc aborder chaque tableau comme un défi où il s'agit de trouver comment progresser sous le nez des gardes. Pour cela, il faudra se servir du décor, de ses cachettes possibles, mais aussi de la lumière et des ombres. Cassez une lampe, vous pourrez profiter de l'obscurité créée. Mais bien sûr, cela aura été accompagné d'un bruit qui aura vite fait d'attirer les gardes. Cachez vous donc, dans un soupirail. Là, attendez qu'un garde isolé s'approche, saisissez le par les jambes pour le tuer en toute discrétion et cacher son corps dans un conduit d'aération.

Une autre possibilité est d''utiliser les gadgets mis à disposition. Le premier et plus utile est le grappin. Il permet d'atteindre des points en hauteur avec rapidité. Mais bien sûr, tous ne sont pas accessibles dès le début, mais au fur et à mesure de l'aventure. Ainsi, vous serez amenés à chercher petit à petit différents moyens d'avancer. Souvent, on aura le choix entre des méthodes musclées mais risquées, ou plus discrètes, mais qui obligent à bien analyser l'environnement. Car si vos capacités de ninja vous permettent de vrais prouesses, vous n'en êtes pas moins vulnérable. Malgré tout, votre tatouage se développera peu à peu, apportant avec lui de nouvelles capacités. Par exemple, vous pourrez déceler à travers les murs où sont les ennemis et les pièges.

Ainsi, au fur et à mesure du jeu, votre vengeance sera faite, et vous comprendrez les enjeux de toute cette histoire, et son issue qui semble fatale pour le ninja: si son tatouage lui apporte les dons, il lui apporte aussi une mort inéluctable.


Si Mark of the Ninja devait être résumé, ce serait en un mot: immersion. Fort d'une ambiance remarquable, son aspect de bande dessinée au look efficace ajoute à notre plaisir. Les décors de toute beauté se marient à merveille avec les musiques envoutantes qui collent parfaitement à l'action. Les voix sont réussies, en anglais toutefois. Attention toutefois, le jeu est classé +16 car il est vraiment sanglant.

Dans ce type de jeu, la maniabilité est primordiale. Et Mark of the ninja ne déçoit pas, tant le jeu est réactif, souple. Il faut peu de temps pour assimiler les possibilités de son gameplay. On comprend petit à petit les subtilités du maniement, mais aussi du moteur de jeu. Ainsi, les gardes ont plusieurs niveaux d'alerte qu'on cerne facilement.
Je le compare un peu aux premiers Splinter Cell, me revoyant à observer les habitudes des gardes, leurs déplacements, comment ils réagissaient. J'apprécie beaucoup cette façon de jouer, intelligente et prenante. Alors si le tout est dans un écrin si attirant, autant ne pas bouder son plaisir.

Mark of the Ninja est aussi un jeu de score: chaque niveau se clot par l'attribution de points. On les obtient en fonction de nos agissements: nombre de gardes passés sans encombre, nombre de tués, d'alertes déclenchées ... Autant de données prises en compte pour gagner des points et des médailles, lesquelles permettent de faire évoluer les capacités, d'en acquérir de nouvelles ainsi que du nouveau matériel. Cet aspect "scoring" apporte au jeu une forte possibilité de rejouer une fois le jeu fini. Ce n'est pas plus mal, car il m'aura fallu 7-8 heures je pense pour en voir la fin.


Mais le fait de débloquer un nouveau mode de jeu, des tenues spéciales permet d'aborder le jeu sous un nouveau regard. Ces tenues ne sont pas que cosmétiques, car chacune est caractérisée par des capacités spéciales mais aussi des limitations. De plus, le jeu est vendu au prix maximum de 15 € sur le Xbox Live Arcade, le service d'achat en ligne de Xbox. Je l'ai obtenu à moitié prix il me semble lors d'une des fréquentes promotions sur ce service.

Aussi je ne saurais trop conseiller ce très bon jeu, servi par une ambiance de qualité, une réalisation technique réussie et un challenge prenant.

Sur Steam : Mark of the Ninja sur Steam

Sur Xbox 360 : Mark of the ninja Xbox Live arcade (démo disponible)

Mark of the Ninja XBLA [TEST]
Mark of the Ninja XBLA [TEST]Mark of the Ninja XBLA [TEST]

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents